Télèchargez-moi
 
     
 
Retour
   
Suivante
             
                 
 
LE 31 DU MOIS D'AOUT
                           
   

AU 31 DU MOIS D ' AOUT (bis)
MOUS VIMES VENIR SOUS L’ VENT, VERS NOUS (bis)
UNE FREGATE D'ANGLETERRE
QUI FENDAIT LA MER ET LES FLOTS
C'ETAIT POUR ATTAQUER BORDEAUX
Refrain:
BUVONS UN COUP, BUVONS EN DEUX
A LA SANTE DES AMOUREUX
A LA SANTE DU ROI DU FRANCE
ET MERDE POUR LE ROI D'ANGLETERRE
OUI NOUS A DECLARE LA GUERRE
LE CAPITAINE DU BATIMENT (bis)
FIT APPELER SON LIEUTENANT (bis)
LIEUTENANT, TE SENS-TU CAPABLE,
DIS MOI, TE SENS-TU ASSEZ FORT
POUR PRENDRE L'ANGLAIS A SON BORD

refrain
LE LIEUTENANT, FIER Z' ET HARDI (bis)
LUI REPONDI: “ CAPITAINE OUI ” (bis)
FAITES LE BRANLE-BAS, A L'EQUIPAGE
JE VAIS HISSER NOT' PAVILLON
QUI RESTERA HAUT, NOUS LE JURONS.

refrain
LE MAITRE DONNE UN COUP D' SIFFLET, (bis)
POUR FAIRE MONTER LES DEUX BORDEES (bis)
TOUT EST PARE POUR L'ABORDAGE
HARDIS GABIERS, FIERS MATELOTS,
BRAVES CANONNIERS, MOUSSES PETIOTS

refrain
VIRE LOF POUR LOF EN ARRIVANT (bis)
JE L' ABORDIONS PAR SON AVANT (bis)
A COUPS DE HACHE D'ABORDAGE
DE PIQUES, DE SABRES, DE MOUSQUETONS.
EN TROIS-CINQ SEC, JE L'ARRIMIONS.

refrain
QUE DIRA-T-ON DU GRAND RAFIOT (bis)
EN ANGLETERRE ET A BORDEAUX (bis)
QU'A LAISSER PRENDRE SON EQUIPAGE
PAR UN CORSAIRE DE SIX CANONS
LUI QU'EN AVAIT TRENTE ET SIX BON.

 
   
 
       
Précédente